À propos de

Redéfinissant l’approche de la guitare électrique, Madiba King accouche d’un blues libre à la plume sale. Juxtaposant habilement entre l’introspection intellectuelle et l’art de ne pas trop se prendre au sérieux, le jeune artiste québécois nous transporte subtilement dans son univers bien à lui. Grandement influencé par un blues qui ne s’est jamais rendu au Québec, tel que le regretté RL Burnside et par les artistes québécois tels: Daniel Bélanger, Jean Leloup, Les Colocs, ou encore Plume Latraverse. C’est un album varié et bien ficelé que nous offre le jeune artiste de 27 ans.

Ayant remporté de nombreux prix tel que: Compose ta vie – 21/05/18, Prix du jury au concours Du Rock à la douzaine – 02/09/18, Chansonnier à Bords 14/01/20 et plusieurs autres. Et, ayant fait plus de 150 spectacles par an de 2017 à 2019, jusqu’à Saint-Pierre et Miquelon en France, Madiba King est une bête de scène inénarrable.

Il prendra tout de même une pause de spectacle en 2019, afin d’enregistrer son premier album solo en carrière. S’arrêtant dans les studios Piccolos, studio assez grand pour enregistrer tous les musiciens en même temps. Cette approche d’enregistrement, d’un temps passé, nous rappelle l’époque florissante du Rock des années 70. Utilisant en plus les techniques modernes d’enregistrement, l’album sonne au goût du jour avec une profondeur de l’époque. 

Il choisit de signer la réalisation avec l’aide de Gabriel Dubuc du studio Piccolos. Dès la première journée, une complicité indéniable les amène à toujours pousser l’album plus loin. Pour ce qui est des arrangements, l’artiste a demandé l’aide de Benoît Goyette: guitariste chevronné et arrangeur de talent, son oreille musicale et sa curiosité maladive furent le pont nécessaire pour co-arranger avec Madiba King.

La chanson, Les Orphelins du 160, premier single à sortir au grand public le 1 janvier 2021, est un poème destiné aux mères du monde entier. Elle y raconte la conversation des derniers moments entre une mère et son fils. Arrangements minimalistes au son folk, elle rappellera certainement un jeune Leonard Cohen ou encore un Bernard Adamus.

Cette chanson, ainsi que l’album qu’elle représente, offre un vent de fraîcheur dans le paysage musical québécois. C’est par la force de mélodies accrocheuses sur des rythmes endiablés que les vers d’oreille ne peuvent sortir de la tête de ceux qui l’écoute. On beugle sur la chanson : Fou, très Daniel Bélanger. On est nostalgique du texte de la chanson: L’homme Bibelot, où on repense à ses amours de jeunesses envolées. Bref, cet album fait du bien à ceux qui prennent la peine de l’écouter 

 Grand gagnant du concours Chansonniers à Bord édition 2021, Madiba King lance en Juillet 2021 sa première chanson: « Je R’viendrai D’main » de son nouvel album « Faudrait Ben » à paraître en mai 2022. La chanson le propulsera comme la futur Star IHeart Radio Sirius XM à Énergie du mois d’août.

Présentement en studio pour son prochain album, on peut dire que Madiba King ne chôme pas. Au rythme où les chansons sortent du studio: on ne fait que commencer à entendre son nom.